• Un jeu sérieux pour appréhender le risque numérique !

    serious-game-risquesPour réduire les risques numériques en entreprise…
    un serious game !

    On avait entendu dans le cadre des 13èmes Assises de la Sécurité des Systèmes d’Information « qu’aucun système d’information n’était désormais à l’abri d’une intrusion ! ».

    Comment un serious game peut-il contribuer à réduire les risques numériques susceptibles d’affecter l’entreprise ? C’est ce qui a été expliquer lors d’une table ronde animée par le CIGREF et le Comité Richelieu, au dernier jour de ces Assises 2013

  • Les Systèmes d’Information sont-ils toujours en danger ?

    Assises-SSI-Monaco-2013La Sécurité des Systèmes d’Information en Assises à Monaco

    Dans le cadre de la 13ème édition des Assises de la Sécurité des Systèmes d’Information1, la dernière table ronde de la journée revient sur le cri d’alarme poussé il y a deux ans par Patrick Pailloux, Directeur Général de l’ANSSI : « Cela ne pas continuer comme cela ! Les systèmes d’information en France, comme de par le monde, sont en danger : j’ai parfois l’impression que nous les avons abandonnés… ». Qu’est-ce qui a changé… ou pas, depuis deux ans ? 

  • Traquer les éléphants blancs du monde numérique

    decisionsPrendre des décisions, faire des choix est un exercice récurrent tout au long de notre vie quotidienne. Cela commence par… décider des jeux à la récréation, puis du menu au restaurant, de l’achat de son prochain smartphone, d’un chemin à prendre, d’une orientation professionnelle, de la personne avec qui l’on va vivre… Parfois, cet exercice inhérent à la nature humaine peut s’avérer complexe, voire risqué tant les paramètres à considérer peuvent être imbriqués, ou même contradictoires !
    De décisions en décisions, certains ont progressivement choisi de se frotter davantage encore à cette complexité : les dirigeants d’entreprise…
    Est-ce que le fait de professionnaliser le mécanisme de prise de décision rend celle-ci moins aléatoire, plus sereine et surtout plus sûre ? Pas toujours… 

  • Etre des aventuriers du numérique !

    abordage-numerqiueOui, mais gouverner c’est prévoir…

    Plus personne (ou presque) ne doute désormais que nous soyons en train d’entrer dans un « nouveau monde numérique ». Or, qui n’a rêvé un jour en s’imaginant dans la peau d’un Christophe Colomb ou autre intrépide explorateur de contrées inconnues ? Ne sommes-nous pas à notre tour des conquistadors aux portes de ce monde numérique nouveau qui se forme sous nos yeux ?

    Si vivre ce rêve peut avoir quelque chose de stimulant sur les « gênes d’aventurier » que possède certainement tout dirigeant ! 🙂 il se frotte immanquablement à une autre logique entrepreneuriale qui professe que « Gouverner c’est prévoir » ! Or, si l’on dispose d’un arsenal d’outils pour servir tout type de démarches prospectives, il faut admettre qu’au seuil de cette transition numérique, il parait bien difficile d’anticiper ce monde et que certaines études prospectives semblent frôler la science-fiction… 

  • e-réputation et branding de l’entreprise numérique

    branding-e-reputation« E-réputation » et « branding » sont deux termes couramment entendus dans le monde de l’entreprise. Quid de ces concepts quand l’entreprise devient numérique ?

    Première influence du « numérique »…

    L’e-réputation est l’opinion que reflète une personne, une entreprise, une organisation, une marque, lorsqu’elle est propagée sur internet. Historiquement, déjà sur la « terre ferme », la réputation a le don d’ubiquité. Mais, plus l’entreprise devient numérique, plus cette caractéristique devient exponentielle ! Sur le web, l’e-réputation est partout en même temps. Elle bondit de réseaux sociaux en médias, sans oublier un passage obligé, parfois négligé, celui des moteurs de recherche. Ils la rappellent au rythme de chaque résultat de requêtes d’internautes. Il ne sera même pas besoin de leur demander le nom d’une marque, si « bad buzz » il y a sur un produit ou un service de cette marque (chocolat noir, radiateur électrique, plaquettes de freins…), ce seront très certainement des publications en écho qui seront servies en première réponses par les moteurs, très réactifs à l’actualité. Dès lors, même le consommateur ignorant tout des remous éventuels liés à la marque ou au distributeur concerné, risque de les découvrir par hasard. 

  • SMX2013, les fondamentaux du marketing vs numérique

    smx-parisEdit : infos pour la session SMX Paris 2016

    _______________________________

    La conférence SMX Paris 2013 s’est tenue il y a quelques jours. Fallait-il être un pro du référencement et/ou du marketing pour s’y rendre ? Pas du tout ! Toute personne impliquée dans la communication numérique d’une entreprise (petite ou grande) et soucieuse de sa visibilité, pouvait être présente, en est repartie plus riche d’expérience, de conseils, d’astuces, d’efficacité…

    SMX2013

  • Entreprises & Culture Numérique

    ebook-entreprise-culture-numerique-cigrefLe CIGREF publie son nouvel ouvrage « Entreprises & Culture Numérique »

    Oser, en 2013, rapprocher les termes « Entreprises » et « Culture Numérique » ! Tel est le défi que relève le CIGREF en publiant aujourd’hui ce nouvel ouvrage, précise en préface Pascal Buffard, Président du CIGREF. Il ajoute : « nous sommes convaincus que la culture numérique nous permettra de réussir cette transformation et d’améliorer l’innovation et la performance de nos entreprises. Dessiner les fondamentaux de la culture numérique, telle est l’ambition de cet ouvrage : développer une représentation partagée des transformations culturelles liées au numérique, en cours dans nos organisations ».

    Comme le livre a désormais deux natures : papier imprimé et numérique, le CIGREF remet ce matin à ses membres la version imprimée de ce livre. Dans le même temps, il offre ici gratuitement à tous sa version numérique ! Double nature également déclinée au sein-même de l’ouvrage imprimé puisque des QRcodes invitent ses lecteurs à télécharger le livre et/ou chacun de ses chapitres sur ses devices préférés : ordinateur, smartphone ou tablette. 

  • Enjeux de la transformation numérique des entreprises

    entreprise-numeriqueOn ne saurait désormais ignorer l’impact du numérique. Les premiers secteurs à avoir été fortement interpellés par les technologies numériques, comme les médias, le divertissement ou l’édition, illustrent la nécessité pour l’entreprise de revoir ses modèles d’affaires face à ces bouleversements.

    Quels sont les enjeux de la transformation numérique des entreprises et quelles en sont les opportunités ? Ce sont quelques-unes des questions inscrites à l’ordre du jour d’une conférence à l’initiative du Club ESSEC Business & Technologie, sous l’égide de l’Institut G9+. D’autres organisations ont contribué au succès de cette réflexion : les clubs Informatique et Télécom Arts et Métiers, e-business RMS, Groupe Numérique AIN7 et le Pole Economie Numérique et Internet d’HEC.

  • L’impact du numérique sur la stratégie d’un grand groupe

    Pour sa première réunion, le Cercle « Entreprises Stratégies & Cultures Numériques » s’est penché sur « l’impact du numérique sur la stratégie d’un grand groupe ». Le premier Grand Témoin qui s’est prêté à l’exercice fut Henri de Castries, PDG du Groupe AXA.

    h-de-castriesL’impact du numérique sur la stratégie
    du Groupe AXA

    Pour Henri de Castries, « Le digital est une transformation profonde de la façon dont nous faisons notre travail. Dans quelques années, il se fera d’une façon extraordinairement différente de la façon dont il se fait aujourd’hui. C’est un sujet sur lequel il faut que l’intelligence soit collective. Il concerne l’ensemble des dirigeants… il ne faut ni prétendre savoir, ni avoir trouvé la pierre philosophale. Il faut accepter l’échec. Des choses marcheront, d’autres ne marcheront pas… On n’avance que si par moment on fait des erreurs et que l’on en tire les leçons… ».

    Les actes de la rencontre… 

  • La visibilité sur le web, ce n’est pas automatique !

    Être présent sur le web, mais pas seulement…

    visibilite-numeriqueLes dirigeants d’entreprises, petites ou grandes, sont désormais nombreux à percevoir l’importance de se rendre visible sur le web, même sans en mesurer toujours tous les impacts sur leur marketing digital. Du moins la nécessité d’une présence sur le web n’est-elle désormais plus à démontrer.

    Par contre, une fois cette présence investie, réalisée, on entend encore bien souvent se murmurer quelques déceptions de type « tout cela pour ça !… », ou encore « j’attends que l’on me démontre le ROI de cet investissement… ». Certes, pour les e-marchands cette mesure est plus concrète, plus évidente : soit l’investissement web se traduit par des commandes, soit non. Dans ce cas, la question du positionnement dans les moteurs de recherche arrive assez vite : « est-ce que l’on trouve mon entreprise quand on cherche les produits ou services que je vends ? ». Comme l’expliquent les SEO, entendons pour faire simple « professionnels du référencement », la question arrive un peu tard, il aurait mieux valu se la poser en amont du chantier « présence web » !