L’intelligence économique pour l’entreprise numérique

Rares sont les médias qui n’évoquent désormais les technologies numériques qui se bousculent. Les statistiques déferlent et les fabricants IT s’affrontent pour y figurer en bonne place !

Une sorte de « tectonique des plaques numériques » soulève, fracture, rompt, dresse… les continents économiques et sociaux du « vieux monde » où s’étaient installés nos usages, nos modes de vie et de travail. Pour tenter de mieux comprendre, à l’horizon 2020, l’impact pour les entreprises, c’est-à-dire l’expression en surface de ces bouleversements profonds, les équipes de chercheurs du programme international de recherche de la Fondation CIGREF ont commencé à mettre en évidence quelques transformations émergentes pour l’entreprise, ses modèles d’affaires, les nouvelles formes de collaboration, la mobilité… en présentant « l’Accéluction en action ».

Au fur et à mesure que se tracent les nouvelles voies de l’ère numérique, nous évoquons l’évolution des nouveaux paradigmes : usages, stratégies, gouvernance, innovations numériques… comment s’écrivent les nouvelles cultures numériques, pour permettre aux dirigeants d’entreprises de mieux appréhender la transformation numérique.

Dans ce contexte se pose, de façon encore plus aiguë pour le dirigeant d’entreprise, la question du rôle de l’Intelligence Economique dès lors qu’elle se définit comme « un mode de gouvernance dont l’objet est la maîtrise de l’information stratégique et qui a pour finalité la compétitivité des entreprises et la sécurité de l’économie ». C’est pourquoi le CIGREF organisera le 13 janvier prochain, en partenariat avec le Service de Coordination à l’Intelligence Economique (SCIE) auprès des Ministères économique et financier, un colloque (à suivre sur Twitter #IECIGREF…) pour « présenter leur interprétation de l’évolution de l’Intelligence Economique face au défi de la culture numérique ».

Au programme du colloque « l’Intelligence Economique Face au défi de la culture numérique » 

  • Claude Rochet, Conseiller scientifique, Directeur du laboratoire de recherche et de la formation en IE du SCIE : « Comment politiques publiques et dynamiques d’entreprises co-évoluent-elles pour développer de nouvelles pratiques managériales ?»
  • Claudine Mesnard, « L’intégration du numérique dans les pratiques d’IE au sein des Ministères économique et financier : le projet eVeil »
  • Jean-François Pépin, Délégué général du CIGREF, vice-président de l’Académie de l’Intelligence Economique : « Tout Dirigeant est responsable de ce qu’il choisit d’ignorer » !
  • Pr Ahmed Bounfour, Université Paris-Sud, Rapporteur et Coordinateur du Programme international CIGREF- ISD (Information System Dynamics : « Le design de l’Entreprise de 2020 : autour du concept d’Accéluction » !
  • Régis Delayat, Président du Cercle IE CIGREF et DSI de Scor : « Intelligence Economique : d’une gestion par l’information à une gestion par les liens »
  • Jean-François PHELIZON, DGA de Saint-Gobain, auteur de Cyberstructures : « Au sein de l’Entreprise numérique, quel sera l’impact de l’IE sur les pratiques managériales » ?

Table ronde « Développer le leadership de la Fonction SI dans le monde numérique »

Diriger une entreprise ou une administration implique la maîtrise de cette nouvelle dimension numérique sous tous ses aspects, avec une vision à 360° pour comprendre les tendances, préparer l’avenir, innover et maîtriser chaque composante tout en assurant la cohérence d’ensemble. Pour en débattre :

Pascal BUFFARD, DG AXA group Solutions – Président du CIGREF
Dominique CUPPENS, DSI Réseau Ferré de France
François GUYOT, DSI Corporate, PLASTIC OMNIUM
Jean-Marc MONTI, DSI du Groupe SAUR
Maurice MEYER, DSI Alstom Transport
Marc MENCEL, DSI Nexter Group

Intervention de Frédéric LACAVE, Coordonnateur ministériel à l’Intelligence Economique (SCIE – Bercy)

Si l’intelligence économique est, par nature, un outil de transformation des organisations vers des « organisations intelligentes », la numérisation des administrations publiques et les nouveaux outils de veille en accroissent l’effet de levier. Comment l’intelligence économique à l’ère du numérique est-elle en train de transformer Bercy ?

Clôture par Dominique LAMIOT, Secrétaire général des Ministères économique et financier

Le Secrétariat général des ministères économique et financier a pour ambition de créer le ministère 2.0. Par l’ampleur et la complexité des projets à piloter, par l’interconnexion entre le monde de l’administration publique, des grandes entreprises, des ETI et des PME, l’intégration de l’intelligence économique et du numérique devient un projet d’apprentissage collectif public-privé.

_________________________
Compte rendu à suivre très bientôt…
Rappel : à suivre sur Twitter : #IECIGREF

Catégories
2 Comments
  1. L’intelligence économique est un levier indispensable d’innovation. Egalement, l’intelligence économique permet de protéger cette innovation.

    Les membres d’une association de bonnes pratiques dans le conseil, X Mines Consult, adresseront au cours d’un petit déjeuner la question délicate et souvent occultée de la protection de l’innovation pour leur propre métier : à l’heure du développement durable, protéger ou partager est une problématique qu’un consultant ne peut plus ignorer.

  2. Bonjour,

    Une rencontre qui s’annonce passionnante: acteurs et thème choisi. Sans affirmer que TOUT change…la période est charnière (une fois de plus):

    – Côté approche: la détection précoce d’opportunités d’affaires est rentrée de plein pied dans la stratégie (différent d’une vue court terme). Pour tester la solidité des schémas mentaux, pour développer l’agilité, l’esprit d’innovation par translation, … et pour doper son CAff au quotidien et répondre aux injonctions de la trésorerie !

    – Côté Outils: moteurs de recherche, Réseaux Sociaux, Applis mobiles en plein face à face. Usages, trafics, stimulus (pas les seuls ! …) de nos représentations en pleine recomposition

    – Côté “Humain”: continuer à penser dès les premières informations reçues, développer ses modes de perception, savoir toujours plus « entrer en relation », fuir l’accumulation d’informations sans questionnement ciblé préalable…

    Les défis ne manquent pas donc…

0 Pings & Trackbacks

Répondre à Dô-Khac Annuler la réponse